Les lauréats 2016

 

1er Prix  : SO KOMBUCHA

2ème Prix : PETIT BÉRET

3ème Prix : MATATIE

Mention spéciale : LABIOCRAC

 

     

SO KOMBUCHA

1er Prix

SO KOMBUCHA : UNE GAMME DE BOISSONS BIO, LOCALES & ARTISANALES

Fabriquée en France de manière artisanale, du brassage à l’embouteillage, SO KOMBUCHA est une gamme de boissons Bio, savoureuses, désaltérantes et peu sucrées.

KOMBU… QUOI ?
Le kombucha est une boisson à base de thé, rafraîchissante et naturellement pétillante. Il est obtenu grâce à la fermentation du thé par une symbiose de levures et de micro-organismes.
Originaire d’Extrême-Orient et surnommé « Elixir de longue vie » en Chine orientale, le kombucha est consommé depuis 2200 ans en Chine et au Japon. Depuis quelques années, le kombucha est largement consommé en Amérique du Nord par une partie de la population soucieuse de son alimentation et de son bien-être. En Europe et en France, cette boisson commence également à s’inscrire dans les nouveaux comportements alimentaires, bio-sain-local-responsable.

LA GENESE DU PROJET
A l’origine de SO KOMBUCHA, il y a Nawal QUINSON, franco-canadienne et François QUINSON, franco-américain.
En Amérique du Nord, le kombucha s’est largement démocratisée ces dernières années, sortant des réseaux Bio initiaux, pour se développer dans les bars, les restaurants, les centres de yogas et les supermarchés. Leurs familles respectives, à Montréal et à New York, qui en consomment de manière régulière, les y ont initié. Ce couple d’entrepreneurs a tout de suite eu un coup de cœur pour cette surprenante boisson pétillante « healthy » ! Ils se sont donnés comme mission de faire connaître ce pop drink moderne en France et de faire profiter de ses bienfaits le plus grand nombre.

LA GAMME SO KOMBUCHA

La gamme est composée de 3 parfums : So Sweet (Cerise Hibiscus), So Fresh (Menthe Citron vert), So Spicy (Gingembre);  les boissons sont certifiées Bio par ECOCERT.

LES VERTUS DE SO KOMBUCHA

SO KOMBUCHA est une gamme de boissons très aromatiques qui s’adressent à tous et en particulier aux personnes soucieuses de leur bien-être, à la recherche d’authenticité et de naturalité. C’est une excellente alternative aux sodas sucrés et aux boissons alcoolisées.
Outre le plaisir de la dégustation, SO KOMBUCHA :

- Renforce le système immunitaire (riche en probiotiques, vitamines B1, B2, B3, B6, B12, C, acides aminés, acides organiques et polyphénols)
- Contribue à éliminer les toxines de l’organisme
- Favorise la digestion et rééquilibre la flore intestinale
- possède un fort pouvoir anti-oxydant

UNE ENTREPRISE EN CROISSANCE

Le Centre de Ressources Technologiques Agrotec d'Agropole a accompagné l’entreprise dans sa phase R&D. L’utilisation de la plateforme technologique Agrotec a permis à SO KOMBUCHA de tester sa production en limitant les investissements de départ. Aujourd’hui, l’entreprise travaille sur l’internalisation de sa production et cherche à investir dans son propre atelier de production.
L’entreprise emploie actuellement les deux fondateurs ainsi qu’un stagiaire qui poursuivra son activité par un contrat d’apprentissage en 2017. L’objectif du couple d’entrepreneurs, lauréats du Réseau Entreprendre Aquitaine, est d’embaucher 3 salariés dès 2017 et d’être distribués au niveau national. Ils se donnent comme mission de démocratiser le kombucha en le rendant accessible au plus grand nombre et d’offrir ainsi aux consommateurs une alternative saine aux sodas sucrés et aux boissons alcoolisées…

 

 

PETIT BÉRET

2ème Prix

Fathi BENNI est le Président, le responsable marketing et commercial de PETIT BERET. Il est diplômé d’une école de commerce à Montpellier (2004) et a réalisé la totalité de son parcours professionnel chez MONDELEZ INTERNATIONAL (KRAFT FOOD), en tant que responsable merchandising et marketing, puis en tant que directeur régional des ventes; il détient 51% des parts de l’entreprise.

Rachid BENNI est le Directeur Général, chargé de la stratégie et des finances de la société. Il est diplômé de l’Ecole des Mines d’Alès et a réalisé son parcours professionnel chez EIFFAGE en tant que chef de centre et responsable d’exploitation. Il détient 25% des parts de PETIT BERET.

Sabrina BENNI est Responsable de la qualité, de l’innovation et du suivi des fournisseurs. Elle est également diplômée de l’Ecole des Mines d’Alès et a réalisé sa carrière professionnelle chez ALTRAN en tant qu’ingénieur projet et consultante.  Elle détient 24% des parts de la société.

PETIT BERET est une SAS au capital de 20 K€ dont Fathi, Rachid et Sabrina sont les fondateurs et associés. Elle développe, produit et commercialise des boissons sans alcool et sans fermentation, au goût de vin.
Tous les assemblages aromatiques sont réalisés par Dominique LAPORTE, meilleur sommelier et meilleur ouvrier en sommellerie de France. Les "fruits de vignes" proviennent de producteurs locaux issus de la région Languedoc-Roussillon. Le procédé de fabrication est innovant car il utilise une technologie sans fermentation.

PETIT BERET a mis au point une boisson d’accompagnement aux "fruits de vignes", sans alcool ni fermentation, au goût de vin avec un taux de calories cinq fois moins élevé qu’un verre de vin classique. Cette boisson reprend également tous les codes du vin, mais s’adresse à un public non-initié ou ne pouvant pas boire d’alcool comme, par exemple, les femmes enceintes, les musulmans, les mineurs ou les seniors. Elle se positionne comme une alternative aux boissons de type soda lors des repas, apéritifs et snacking.
Cette boisson naturelle ne contient ni sulfites, ni conservateurs ; elle est labellisée Sud de France et possède la certification Halal.

La gamme actuelle se décline en trois produits de couleurs différentes :

- Un rouge intense, puissant et onctueux avec un profil proche du cépage Syrah
- Un rosé fruité au profil similaire aux cépages Grenache et Cinsault
- Un blanc frais et léger proche d'un Sauvignon.

Depuis 40 ans, la consommation d’alcool a été diminuée de moitié. PETIT BERET se positionne comme une alternative aux boissons alcoolisées consommées lors de repas ou de moments conviviaux, en remplacement des sodas et des jus de fruits habituels. Une "boisson bien-être" 100% naturelle à faible valeur calorique pour les femmes enceintes, les musulmans, les seniors et les jeunes mineurs…

PETIT BERET veut commercialiser sa gamme dans 3 canaux de distribution principaux, la vente en ligne (site vitrine et sites spécialisés comme Wine Advisor ou plateformes de e-commerce comme Ventes Privées), la Restauration Hors Foyers (sélection de revendeurs exclusifs par pays) et la GMS.
 


 

MATATIE

3ème Prix

Tiphaine BORDIER est la "Tatie" d’une petite fille allergique aux œufs et aux arachides : c’est le point de départ du projet MATATIE. Diplômée de l’école de commerce EMLyon, spécialisée en  marketing et en entrepreneuriat, Tiphaine BORDIER est actuellement installée dans l'incubateur Paris-Pionnière pour le projet MATATIE. Elle a débuté sa carrière professionnelle par un stage chez Nestlé en tant qu’assistante chef de produit pour les laboratoires Guigoz.
Fanny BICHON est actuellement étudiante en 3ème année d'école d’ingénieur double diplôme à AgroParisTech/Chimie ParisTech,  spécialisation "Ingénierie des Aliments, Biomolécules et Energie" et "Sciences et Industries du vivant et de l'environnement".

MATATIE est une SAS, créée en juin 2016, au capital social de 5 K€. À l’heure actuelle, Tiphaine BORDIER est l’unique gérante de l’entreprise, Fanny BICHON s’occupe de la R&D et de la production.

La société conçoit, fabrique et commercialise des pâtisseries industrielles à destination des enfants intolérants ou allergiques, sans les 7 principaux allergènes que sont l’œuf, le lait, le gluten, les arachides, les fruits à coque, le maïs et le soja. Les produits sont également certifiés sans traces.
L’objectif de MATATIE est de faire en sorte que les enfants allergiques et intolérants se sentent comme les autres enfants. Ainsi, les goûters sont gourmands (mélange de textures et de saveurs qui plaisent aux enfants), pratiques (proposés en sachets individuels ) et joyeux (packaging coloré, univers de marque fort).
MATATIE veut rassembler la communauté des parents d’enfants allergiques ou intolérants autour de ses valeurs (confiance, joie, praticité et communauté) et leur permettre, avec leurs enfants, d’imaginer les produits de demain.

En France, le marché des produits « sans » est un marché naissant dont les ventes en GMS ont progressé de 9% en 2016 pour s’élever à 215 millions d’euros. Aujourd’hui en France, 6 à 8% des enfants ont au moins une allergie alimentaire, et ce chiffre est en constante augmentation. Ce marché, très strictement encadré, permet à MATATIE de se démarquer de ses concurrents en proposant des produits ne contenant aucun des sept allergènes à déclaration obligatoirement qu’elle exclut (Œuf, lait, gluten, arachides, fruits à coque, maïs, soja), pas même à l’état de traces.

Le marché français des produits "sans" est dominé par trois gros acteurs : Nutrition & Santé (Gerblé, Valpiform’ et Allergo), Distriborg (Bjorg et Schär), ABCD Nutrition (Les Recettes de Céliane et Viadélice). Toutefois, aucun des acteurs français présents sur ce marché ne propose actuellement de produits sans les sept allergènes qu’élimine MATATIE.

Pour répondre à ses exigences de qualité, notamment au niveau des allergènes, MATATIE fabriquera ses produits dans un atelier qui lui sera entièrement dédié.

L’entreprise distribuera ses produits par deux canaux : en ligne et en points de vente. L’objectif, à terme, est d’atteindre la GMS.

Une campagne de crowdfunding sera lancée en octobre 2016 afin de récolter des fonds pour l’aider dans le lancement de ses produits.

 

 

 

LABIOCRAC

Mention Spéciale

François ROLIN-MAAROUF, 50 ans, ingénieur des techniques agricoles formé à l’ENITA de Dijon en 1989, a travaillé pendant 20 ans pour Rhône-Poulenc puis pour l’entreprise allemande Begerow dans les domaines du process agroalimentaire et pharmaceutique, en Allemagne, en France et aux Etats-Unis.

En 2008 il crée l’entreprise ChangeXplorer Production, spécialisée dans le reconditionnement de poudres filtrantes à usage pharmaceutique, pour l’industrie du fractionnement sanguin. Depuis novembre 2015, il a créé la société Labiocrac, dont il est le président.

LABIOCRAC commercialise une solution de valorisation des déchets et co-produits, pour l’industrie agricole et agroalimentaire.

Cette solution, basée sur le principe du fractionnement, permet la séparation et la récupération, dans les déchets solides ou liquides, de molécules pouvant avoir des propriétés fonctionnelles intéressantes (protéines, pectines, polyphénols, fibres etc.).

Le procédé exploite la différence de solubilité des divers composants de la matrice de départ, en fonction des conditions physico-chimiques. Aucun autre solvant que l’eau n’est utilisé dans les diverses étapes, sur le même principe qu’une infusion. La floculation se fait par l’ajout de Protextra, un floculant naturel issu de drêches de fruits, de légumes ou de tourteaux, fabriqué et commercialisé par Labiocrac. Le procédé de floculation est protégé par un brevet.

Actuellement 50 à 70 % de la matière sèche du déchet est valorisée mais des solutions de valorisation du résidu final (cellulose et lignine) sont à l’étude. L’objectif final est de valoriser 100% du produit.

Les molécules ainsi obtenues sont dans la plupart des cas directement valorisables dans le process de l’industriel producteur du déchet car elles possèdent des propriétés fonctionnelles intéressantes :

bactériostatique, anti-oxydante, texturante, émulsifiante…

La solution Labiocrac est destinée à toute l’industrie agroalimentaire des filières fruits, légumes, graines, boissons ou lait ; elle est facile à mettre en place car elle utilise des équipements courants de l’agroalimentaire (cuves, filtres, concentrateurs). Son coût varie en fonction du type de matière première mais globalement le retour sur investissement est inférieur à un an pour l’industriel.

La mise au point du procédé pour chaque client fait l’objet d’une facturation de prestation de service.

Une licence d’exploitation est ensuite vendue à l’industriel avec versement de royalties à Labiocrac. La vente du floculant Protextra vient compléter le chiffre d’affaires de Labiocrac.

 

Découvrir LABIOCRAC en vidéo


 

LES LAURÉATS 2015

LES LAURÉATS 2014

LES LAURÉATS 2013

LES LAURÉATS 2012

LES LAURÉATS 2011

LES LAURÉATS 2010

Conception, Réalisation, Hébergement Systonic ©