Concours 2017

Mention spéciale

CIP Systems

cip-systems

Frédérick Bossaert, 41 ans, est titulaire d’un master en administration des entreprises de l’IAE de Nice-Sophia Antipolis (06). Il a acquis une solide expérience en management et commerce international au sein de l’entreprise Hibon, dans le secteur des compresseurs de gaz.
Il est président de CIP systems.

Pascal Tierce, 60 ans, est docteur ingénieur en technologies ultrasons (MBA-CPA Lille), Il est le président de SinapTec, société produisant des générateurs d’ultrasons pour l’industrie.
Il est l'un des fondateurs du projet et en assure l’expertise technique.

Jean-Marie Ridez, 43 ans, ingénieur en mécanique, est le dirigeant du groupe Himber International, société spécialisée en fabrication de machines spéciales.
Il est le troisième fondateur du projet et apporte également son expertise technique.

L’entreprise CIP SYSTEMS est une SAS créée en avril 2016 à Lezennes (59) au capital social
de 200 k€.
De nombreux partenaires financiers (Finovam, Fira NE, NTI...) et industriels (Crépin manutention Continue, Sinaptec) font partie intégrante du projet.

L’entreprise conçoit, assemble et commercialise des systèmes de nettoyage et de décontamination de surfaces par ultrasons.

Le nettoyage par ultrason existe déjà, mais CIP a créé le premier outil de nettoyage en ligne, des tapis convoyeurs entrant en contact avec des produits alimentaires.
L’outil mis au point travaille en complète autonomie. Il est conçu pour être intégré à une ligne industrielle ; il peut fonctionner soit pendant la production ou en alternance, en fonction du souhait de l'utilisateur.
Pour assurer ses services d’étude, d’ingénierie et de SAV, la société dispose de bureaux à Lezennes (59), Boulogne sur Mer (62) et Toulon (83). Un bureau commercial sera ouvert dans le Sud-Ouest début 2018.

Le développement de l’entreprise passera également par son positionnement sur des secteurs d’activité différents de l’agroalimentaire (cosmétique, pharmaceutique…) et par la mise sur le marché d’options complémentaires ou de systèmes adaptés à des convoyeurs non horizontaux.

CIP systems vise dans un premier temps le marché des industries agroalimentaires européennes.
Ses avantages concurrentiels sont :
- le respect de l’environnement (pas de produits chimiques ou de détergents)
- l’amélioration de la productivité (nettoyage en continu)
- la rentabilité (gain de consommation d’eau et d’énergie)
- la simplicité (facilité de mise en œuvre et d’installation sans modification du convoyeur existant).

Les cibles de clientèle de CIP systems sont les prestataires de propreté, les intégrateurs et les industriels. Pour les atteindre, la société souhaite mettre en place son propre réseau de commerciaux pour le marché français, et des agents sous contrats, pour la partie export.

La R&D et la constitution du parc initial de machines, représentent la plus grosse partie des investissements des 2 premières années. L’entreprise a déjà mobilisé différentes sources de financement (fonds d’investissements, prêts et subventions BPI et prêts bancaires).