Concours 2012

1er prix

JYPAÏ

jypai

Production et commercialisation de prêts à garnir à base de crème de riz

 

Koudjo PARKOO, 32 ans (Brevet Technique Hôtelier et BTS Hôtellerie), a exercé les fonctions de second de cuisine puis de chef de cuisine, au sein d’établissements de renom dirigés par des chefs comme Alain SENDERENS ou les Frères POURCEL.

En avril 2012, il crée la société JYPAÏ, en association avec Lauréline PARKOO (responsable administrative et financière) et Daniel LONATI (responsable export). Il assure la R&D et le commercial de la société.

 

JYPAI produit et commercialise des prêts à garnir à base de crème de riz: les "Nu’Salés" et les "Nu’Sucrés". La gamme salée se décline en quatre saveurs : nature, curry, olives et épinards.

Les produits ne contiennent ni beurre, ni lait, ni œuf. Ils sont pauvres en calories (12 kcal par bouchée) et leur teneur en gluten est extrêmement faible.

L’innovation de JYPAI réside dans son process de fabrication breveté, qui offre une texture aérée et fondante en bouche permettant de sublimer la garniture.

La recette développée permet d’obtenir un positionnement prix attractif, puisqu’elle est essentiellement composée d’eau, de semoule, de crème de riz, de levure et de sel ou de sucre.

 

La famille des pâtes à tartes et des prêts à garnir représente 9 % du marché des produits traiteurs frais. Les ventes de ces produits sont réalisées essentiellement en GMS (84 %).

Actuellement, il n’existe pas de prêt à garnir à base de crème de riz, sans allergènes, à teneur faible en gluten et calories. Les produits JYPAI représentent donc un véritable substitut à l’offre actuelle (produits secs ou surgelés).

 

Dans un premier temps, la commercialisation de la gamme salée est réalisée, en direct, auprès des restaurateurs et des traiteurs de l’agglomération Lyonnaise.

L’objectif est d’obtenir le référencement d’un distributeur d’envergure nationale en N+2 pour ainsi lancer la commercialisation de la gamme sucrée auprès des professionnels des métiers de bouche.

 

En 2012 le chiffre d’affaires devrait atteindre 120 k€, en raison d'un démarrage progressif.

Dès la deuxième année, le chiffre d’affaires prévisionnel est estimé à 280 k€ et devrait passer à 400 k€ en année 3.

Il est prévu d’embaucher un agent de production à la fin de la première année, puis de recruter un stagiaire commercial et un nouvel agent de production en fin d’année 2.