Concours 2010

3e prix

XINGARBI

xingarbi

Fabrication et commercialisation de machines industrielles exploitant un procédé innovant, intervenant dans la fabrication du jambon sec.

 

5 associés ont créé la société Xingarbi, SARL au capital de 80 K€, en février 2009 aux Aldudes (64). Claude Carniel ingénieur DG de la SARL Pierre Oteiza, Pierre Oteiza Co-gérant de la SARL du même nom, inventeur du procédé, Daniel Pujol créateur de la Mission Agroalimentaire des Pyrénées, Jacques Blandie et Jacques Heguy assurent le développement technique.

La société fabrique et commercialise des machines industrielles exploitant un procédé innovant intervenant dans la fabrication du jambon sec.

La majorité des fabricants panent le jambon sec avant l’affinage. La pane est un mélange de graisse et de farine appliqué sur la face viande du jambon afin d’optimiser l’affinage. Or avant transformation et conditionnement, le jambon doit être débarrassé de cette pane. Cette opération se fait aujourd’hui par lavage à l’eau chaude, entraînant une consommation d’eau importante (20 litres/jambon) et des rejets de graisses considérables.

Le procédé mis au point par Xingarbi est une méthode unique de dégraissage des jambons, par soufflage d’air chaud sous pression. L’entreprise a développé deux machines de nettoyage des jambons qui utilisent ce procédé.

L’intérêt industriel de ce système est multiple, une cadence de nettoyage élevée (100 à 200 jambons par heure, selon le modèle de machine), une consommation d’eau nulle, une très forte diminution des rejets de graisse dans les eaux usées, un investissement inférieur de 50% à celui des machines lavant à l’eau.

Le marché français du jambon sec est de 57 000 tonnes en 2007, il dépasse les 350 000 tonnes en Espagne sans compter les productions italiennes ou portugaises.

La société Xingarbi est le seul fabricant européen mettant en œuvre le procédé de dégraissage par air chaud, la concurrence commercialisant des installations de lavage à eau. Implantée aux Aldudes, au cœur d’une zone enclavée de la montagne basque, Xingarbi s’inscrit dans une démarche durable et solidaire de développement économique de la Vallée.

La société a investi 22K€ en 2009/2010, elle prévoit d’investir 10 K€ en année 2 et 360 K€ en année 3. Le CA prévisionnel sera de 338K€ en 2010 pour atteindre 1 500 K€ en 2012.

Oséo a soutenu le projet à hauteur de 70K€ ainsi que la Région Aquitaine, le Conseil général de Pyrénées-Atlantiques et l’Agence de l’Eau.

En terme d’emplois, en année 2, deux postes de production et un d’encadrement seront créés.